travail en openspace
Entreprise, Non classé

Openspaces : pour ou contre ?

Le concept d’openspaces, « bureaux ouverts » en français, a vu le jour en 1950 à Hambourg. Une équipe a crée les openspaces pensant que cette configuration faciliterait les échanges entre les employés.

Aujourd’hui, la plupart des entreprises ont adopté cette tendance, et voient des résultats positifs. Pourtant, les collaborateurs évoluant dans cette configuration de travail relèvent également des inconvénients.

Les « pour » de l’openspace

L’openspace améliore les échanges entre les collaborateurs. Les avantages sont multiples. Comme la communication est facilitée, la productivité des employés est accrue. Les collaborateurs avouent également que les openspaces rendent leur lieu de travail plus convivial. La collaboration entre les employés et les différents services est également plus rapide. Les informations circulent davantage.

Pour les dirigeants d’entreprise, les openspaces sont également une solution idéale pour optimiser et rentabiliser l’espace de travail. Les openspaces permettraient d’économiser entre 10 et 40% de surface disponible. L’aménagement des bureaux et le recrutement de nouveaux collaborateurs est plus rapide grâce à cette configuration d’espace.

Comme tout agencement, l’openspace présente des avantages et des inconvénients.

Les « contre » de l’openspace

Dans un openspace, les collaborateurs peuvent manquer d’intimité car ils ne disposent pas d’un espace personnel. Il est difficile de personnaliser son bureau dans un openspace car l’espace est partagé par plusieurs collègues.

Le bruit est le point négatif des openspaces. L’openspace n’est donc pas la solution recommandée pour les employés qui doivent passer des appels téléphoniques régulièrement. Entre les bruits de pas, de chaises, de claviers et les conversations, il peut être parfois compliqué pour les collaborateurs de se concentrer. Des équipements anti bruits peuvent résoudre ce problème. Des dalles de plafond acoustiques ou encore des parois séparatrices peuvent donc être installées dans les openspaces. Il est également conseillé d’opter pour un revêtement de sol souple, tel que le lino ou la moquette, pour diminuer les bruits de pas et de chaises roulantes.

Il arrive malheureusement que les collaborateurs se sentent trop stressés dans un openspace. Ils peuvent avoir l’impression que tous les regards sont braqués sur eux et cela peut jouer sur leur créativité et leur moral. Pourtant, le bien-être des collaborateurs au bureau est une problématique à prendre très au sérieux.

Pourquoi le concept l’openspace va-t-il résister ?

Malgré les inconvénients, la configuration en openspace semble résister. Les collaborateurs qui évoluent dans un openspace ont appris à travailler avec les avantages et les inconvénients qu’il engendre.

Les dirigeants d’entreprise trouvent des solutions alternatives pour satisfaire tout le monde. Pour passer des appels téléphoniques ou pour s’isoler, des petites salles de réunion ou des box peuvent être crées.

La cohésion et l’amélioration des flux de communication en openspace restent de très gros avantages pour les entreprises. L’enjeu n’est pas uniquement social, il est également économique. On gagne des mètres carrés, on économie des charges d’agencement d’espace et on espère augmenter la productivité en facilitant les échanges entre les collaborateurs.

C’est pour cette raison que les openspaces ont encore leur place dans les entreprises, à condition qu’ils soient bien aménagés.

 

 

 

Laisser un commentaire