Location, Vente

Investissement locatif neuf ou ancien : que choisir ?

Pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier, le choix entre un immobilier neuf et ancien n’est pas toujours évident au premier abord. Chacun possède ses inconvénients et ses avantages ! Mais quel serait le choix le plus approprié entre un logement neuf et ancien ? Vous trouverez dans cet article, les avantages et les inconvénients de chacun, puis découvrez la raison pour laquelle l’immobilier neuf reste encore le choix le plus rentable.

Immobilier neuf : un investissement attractif et valorisé

L’immobilier neuf a de nombreux avantages, tant sur le plan fiscal que financier.

Les avantages fiscaux

Dans le domaine des niches fiscales, l’immobilier neuf présente un avantage considérable, avec de nombreuses possibilités d’optimiser votre investissement de façon significative. Les deux lois les plus connues sont la loi Pinel et Censi-Bouvard, cette dernière est accessible pour un investissement locatif disposant du statut LMNP. En effet, l’avantage est que les deux dispositifs ont une durée limitée, et il est probable de les enchaîner afin de bénéficier d’avantages fiscaux sur le long terme. Mais comment revendre un bien en LMNP ? La meilleure idée est de faire appel à un professionnel en gestion de patrimoine afin de s’assurer d’un investissement rentable et surtout d’une stabilité financière sur le long terme. La loi Pinel propose une réduction d’impôt de 21 % du prix d’achat, pour l’investissement locatif pouvant aller de 6 à 12 ans. Le dispositif Censi-Bouvard, quant à lui, permet au propriétaire du logement en location LMNP de profiter d’une réduction d’impôt de 11 % (prix d’achat), en plus d’une réduction des charges et aussi de la récupération de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée) sur le coût initial investi. Ainsi, investir dans un immobilier neuf permet de profiter d’une exonération de taxe foncière sur une durée de deux ans.

Les avantages financiers

De manière générale, le prix du logement neuf est plus élevé que celui du logement ancien. Cette différence de coût est cependant compensée par certains éléments relatifs à l’investissement. En effet, les frais de notaire sont moins coûteux dans un logement neuf, avec un taux entre 2 et 3 % du prix d’achat contre 8 % dans l’immobilier ancien. En outre, vous n’avez pas de travaux à prévoir puisqu’en tout état de cause, l’immobilier est neuf (par rapport à l’immobilier ancien où un prix de rénovation est également à prévoir, prix qui se répercute sur le rendement du projet). De nombreuses garanties vous assurent ainsi de ne pas avoir des frais supplémentaires pendant 10 ans.

Immobilier ancien : un investissement plus cher ou moins cher que le neuf ?

Si l’on ne considère que du prix d’achat, l’immobilier ancien est moins coûteux que l’immobilier neuf.

Cependant, en tenant compte du dispositif fiscal accessible à l’investissement dans l’immobilier neuf, des avantages financiers dédiés aux logements neufs (aides aux primo-accédants, frais de notaire moins chers, etc.), et de l’absence d’investissements supplémentaires (les travaux en copropriété, travaux de rénovation, charges de copropriété plus chères, etc.), on peut constater que dans la plupart des cas, l’immobilier neuf coûte moins cher que l’immobilier ancien, en proposant un meilleur rapport sur le prix et la qualité du service. Dans le cadre d’un investissement locatif, si l’immobilier ancien présente quelques avantages à court terme (possibilité d’investir dans un logement déjà loué par un tiers, taux d’occupation établi à l’avance, etc.), alors il est beaucoup moins intéressant sur le long terme. En d’autres termes, les revenus locatifs sont imposables et les lois fiscales sont limitées et moins avantageuses. De ce fait, l’immobilier ancien devient contre-productif.

En général, l’immobilier neuf est une meilleure alternative pour un investissement immobilier. Ainsi, il sera la solution idéale si :

  • vous envisagez de faire un investissement rentable et avantageux sur le long terme ;
  • vous voulez profiter d’une meilleure aide financière et fiscale afin d’optimiser votre investissement et d’en réduire le coût.

Laisser un commentaire