Maison

Comment bien gérer sa cave à vin ?

Lorsqu’on est amateur de vin, disposer de sa propre cave est un grand plaisir ! Cependant, pour gérer au mieux votre réserve de bouteilles millésimées, il vous faudra tenir compte de plusieurs paramètres inhérents à la cave elle-même et à son organisation.

L’entretien de la cave à vin

Afin de préserver au mieux votre collection de grands crus, de la cuve de vinification à la cave à vin, il est nécessaire de suivre quelques recommandations d’entretien.

Ainsi, votre cave doit être à température constante et homogène, idéalement à 12 °C. Cette température est idéale pour faire vieillir en toute quiétude vos différentes bouteilles : vins blancs, rosés, rouges ou Champagnes.

De même, l’hygrométrie de votre cave à vin doit être gérée précisément ; trop basse ou trop élevée, elle peut avoir des conséquences néfastes sur la conservation de vos bouteilles. Ainsi on estime qu’un taux d’humidité entre 70 et 80 % est optimal pour assurer la sauvegarde de vos crus sur le long terme.

Le stockage des bouteilles

Votre cave à vin est prête à accueillir votre collection de bouteilles millésimées ? Alors il est temps de définir la meilleure manière de les stocker, du choix des casiers à la manière d’entreposer chaque bouteille.

Choix des casiers

Choisir les casiers les plus adaptés à la forme et aux dimensions de votre cave à vin, est une composante essentielle pour permettre à vos bouteilles de vieillir tranquillement.

Il existe des casiers ronds, triangulaires ou carrés, conçus dans divers matériaux. Plastique, bois, acier, pierre ou pierre volcanique : vous avez l’embarras du choix pour concevoir une ambiance de cave à vin unique !

Notre recommandation porte néanmoins sur le choix de casiers carrés en bois, qui assureront un maintien sans égal de vos bouteilles durant leur séjour en cave.

Organisation des crus

Plusieurs paramètres doivent être pris en compte lors de l’organisation de vos différents crus, tant pour la conservation que la gestion de vos crus.

Ainsi, vos bouteilles doivent toujours être entreposées à l’horizontal, étiquette sur le dessus. De cette manière, le bouchon reste humide et les manipulations sont limitées lorsque vous souhaitez identifier le vin. Les seules exceptions à cette règle sont les vins doux naturels, qui doivent être rangés à la verticale.

Classer vos vins vous permettra de plus facilement les retrouver au moment de la dégustation. Plusieurs modes de classements sont possibles, par région, couleur ou millésime selon votre préférence. Dans tous les cas, veillez à étiqueter vos rangées ou colonnes de bouteilles, afin de vous y retrouver facilement. Également, séparez les vins jeunes, que vous consommerez sous peu, des vins de garde, qui sont destinés à longtemps rester dans votre cave à vin.

Le livre de cave

S’il n’y avait qu’une seule chose à laquelle penser lors de votre agencement de cave à vin, ce serait celle-ci : le livre de cave. Ce cahier fait l’inventaire de votre stock et vous permet de suivre votre réserve. Vous êtes plutôt amateur de vin 2.0 ? De nombreuses applications de suivi de cave à vin existent aujourd’hui sur le marché.

Laisser un commentaire