rénovation en plafond modulaire
Maison

5 idées reçues sur le faux plafond

Que ce soit à l’occasion d’une rénovation, d’un rabaissement ou d’un rafraîchissement, il y a de nombreuses opportunités de poser un faux plafond dans votre logement ou les locaux de votre entreprise. Malgré ses avantages pratiques, économiques, et esthétiques, le plafond modulaire traîne derrière lui une image vieillotte. Découvrez les 5 principales idées reçues sur le faux plafond.

Idée reçue 1 : le faux plafond n’est pas esthétique

Faux ! L’image des plafonds modulaires comme étant peu esthétiques provient des anciens modèles mis en œuvre il y a quelques décennies, ainsi que des faux plafonds en plaque de polystyrène que l’on trouve encore quelquefois dans les bâtiments publics ou résidentiels.
Cependant, les plafonds modulaires actuels se présentent dans une grande diversité de matériaux : PVC, aluminium, composite, corian, tissu, bois, etc. Bien posés, ces matériaux contribuent à augmenter l’esthétique visuel d’une pièce.

Idée reçue 2 : le plafond modulaire diminue l’espace

Oui et non. En toute logique, la pose d’un plafond suspendu abaisse le niveau de l’espace. Cependant tout dépend du matériau employé, de la couleur de votre faux plafond, ou encore de la quantité de lumière qui entre dans la pièce.

Quoiqu’il en soit, la pose d’un plafond modulaire qui camoufle efficacement les défauts de l’original influencera de manière positive le volume de la pièce dans laquelle il est installé, logement comme local professionnel ou commercial.

Idée reçue 3 : les dalles de plafond sont compliquées à installer

Non. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est relativement facile de poser un faux plafond, quel que soit le modèle employé.

Ainsi, les plaques de plâtre nécessitent simplement que l’on porte un soin particulier à la réalisation des finitions et les passages de câbles doivent être effectués au préalable par les professionnels concernés. Il existe également des systèmes de plafonds tendus en toile de PVC, ou encore des dalles de plafond clipsables, pour un rendu final parfaitement esthétique.

Idée reçue 4 : les systèmes d’éclairages s’intègrent mal sur un faux plafond

Bien sûr que non. Il est tout à fait possible d’installer un système d’éclairage, un dispositif audio, un système de chauffage ou divers éléments techniques dans un faux plafond. Qu’il s’agisse d’un plafond tendu en PVC, ou de dalles clipsables pour plafond modulaire qui intègrent directement les systèmes électriques, vous êtes totalement libre de personnaliser votre faux plafond.

Idée reçue 5 : l’installation d’un plafond modulaire est très chère

Vrai et faux. Comme souvent, le prix dépendra du type de faux plafond que vous allez choisir. Les différents systèmes d’accroche, mais également le matériau et la qualité de fabrication des dalles de plafond sont des facteurs qui influent sur le prix final. On estime généralement que le premier prix pour un faux plafond est compris entre 10 et 15 €/m² (plaques de plâtre), pour un haut de gamme montant jusqu’à 100 €/m² pour un plafond tendu.

D’autres critères peuvent cependant jouer sur le prix de votre rénovation de plafond : la superficie de dalles à poser, la difficulté du chantier ou encore, l’intégration de gaines et câbles.

Laisser un commentaire