Architecture

Professionnels et particuliers : quel matériau privilégier pour ses fenêtres en 2022 ?

Les menuiseries constituent des matériaux importants dans le revêtement général d’un édifice. Elles participent à son esthétisme, mais sont aussi capitales du point de vue de l’isolation thermique et acoustique. C’est d’ailleurs pour ça que leur rénovation est monnaie courante.

Cependant, avec toute la multitude de fenêtres sur le marché, il n’est pas évident d’y retrouver aisément l’idéal. En effet, pour une fenêtre parfaite en 2022, votre menuiserie doit être conçue par un Qualibat RGE en matériau combinant bonne isolation, étanchéité à l’air, durabilité, performance et de nombreux coloris. Elle doit également être performante et prendre en considération le crédit d’impôt.

Le PVC : le matériau le plus utilisé

Que ce soit pour des rénovations ou pour des constructions neuves, le PVC est l’un des matériaux dont vous pouvez faire usage pour la confection de vos fenêtres. Il est d’ailleurs le matériau le plus utilisé puisqu’il représente 60 % du marché total. Notamment parce qu’il est moins onéreux par rapport aux autres.

En dehors de son coût, les châssis des fenêtres PVC sont confectionnés par le menuisier avec un plastique opaque qui garantit une isolation phonique et thermique convenable. Outre leurs performances thermiques et acoustiques, il faut dire que leur vitrage offre une luminosité adéquate et est résistant aux aléas climatiques. Elles sont disponibles en double ou triple vitrage.

Cependant, il faut aussi dire que les ouvertures en PVC ne sont pas forcément le premier choix du point de vue esthétique. Autre point à prendre en compte, elles ne sont pas du tout adaptées au grand format et offrent un choix restreint en matière de coloris.

Le bois : un matériau à nouveau tendance

Les menuiseries en bois ont une certaine facilité d’adaptation au style classique de maison. De par leurs nuances chaleureuses, elles constituent l’une des solutions les plus compétitives sur le plan de l’isolation. Elles sont généralement utilisées pour les fenêtres et les portes-fenêtres. Le bois est l’idéal pour les vantaux donnant une ouverture sur l’extérieur, mais aussi pour les portes.

Dans ce cadre, il faut veiller aux travaux de finitions lors de sa mise en place pour parer aux éventuelles effractions même si de toute évidence ce matériau est le plus robuste qui soit en la matière. Il faut également concéder à ce matériau une large variété de coloris possible.

Malgré tous ces atouts, le bois présente aussi des inconvénients. Par exemple, il n’est pas adapté aux baies vitrées coulissantes et c’est également un des matériaux le plus chers. Et c’est sans compter son entretien quotidien.

L’aluminium : la solution en termes de matériau

Depuis quelques années, les fenêtres en aluminium suscitent un intérêt de plus en plus grandissant. En effet, ce matériau à 99 % recyclables présente un large éventail d’avantages. Tout d’abord, l’aluminium est à la fois souple, léger et doté d’une véritable solidité mécanique. Ceci lui confère une résistance absolue à la corrosion.

En plus, de par sa simplicité l’aluminium est d’un esthétisme sans pareil et il est disponible en coloris divers. Il est également facile d’entretien. En outre, que ce soit pour les baies vitrées ou les volets, l’aluminium sera toujours une solution adaptée. L’absence de poignées dans ce type de conception est également un avantage certain.

Pour finir, l’aluminium s’acquiert à un tarif abordable. Il coûte moins cher que le bois mais est légèrement au-dessus du PVC. Un parfait compromis ! Le seul revers considérable de celui-ci est sa conductivité à la chaleur qui peut être palliée par un système de rupture de pont thermique.

Le mixte : des combinaisons de choix

Les fenêtres mixtes offrent des avantages non négligeables combinant les qualités de plusieurs matériaux. Ils sont en effet profilés par un mix de matériaux comblant les défauts des autres. S’il y a bien une fenêtre mixte à vous couper le souffle de par sa beauté et son luxe, c’est le mix aluminium/bois.

Règlementation thermique en 2022

Dès janvier 2022, la règlementation énergétique RE2020 (plus d’informations sur le site du moniteur) sera mise en place à la place de l’ancienne RT2012. Celle-ci implique des conditions encore plus drastiques lors de la construction d’une habitation ou d’un bâtiment tertiaire. Les portes et fenêtres se doivent donc de suivre le pas. C’est la raison pour laquelle il ne faut en aucun cas négliger la qualité des ouvertures et fermetures. Choisir des menuiseries de marques renommées est nécessaire afin d’offrir des performances optimales à un bâti.

De nombreuses aides existent pour vous aider à rénover votre maison, comme les aides à l’isolation. N’oubliez pas d’aller vous renseigner !