Aménagement extérieur, Maison

Les points à vérifier pour choisir sa véranda

La véranda, étant une extension de la maison, permet d’offrir un coin douillet qui se caractérise par son confort et sa luminosité. Voici quelques conseils qui vous aideront à choisir au mieux le modèle qui correspond à votre domicile !

Choisir une véranda selon l’usage souhaité

Vous envisagez de faire construire une véranda ? Avez-vous déjà défini les critères et l’usage de cette dernière ? Effectivement, il existe différents types de modèles sur le marché pour des usages différents. Allez-vous vous y installer ou comptez-vous l’employer seulement en été ? Une véranda peut aussi faire office d’extension d’un bureau, d’une cuisine, d’un séjour… Elle peut également être utilisée comme simple intervalle d’agrément entre le jardin et la maison.

Avant de choisir votre véranda, assurez-vous qu’elle réponde à l’usage visé. Ainsi, vous pourrez mieux définir le type de véranda et sa surface (froide ou chaude, extension ou agrément). Considérez l’orientation et le plan de votre habitat afin de définir le meilleur emplacement ou la meilleure exposition.

Acheter les bons matériaux

En fer forgé, en PVC, en bois, en aluminium ou en verre… La liste des matériaux de construction est loin d’être exhaustive. Pour choisir les meilleurs matériaux de votre véranda, comparez leurs avantages et leurs inconvénients.

La véranda en bois est appréciée pour son côté naturel et chaleureux. Elle offre la meilleure isolation thermique et phonique possible. Toutefois, elle nécessite un budget assez élevé et un entretien fréquent (lasure).

La véranda en PVC est la plus économique, mais elle est peu résistante aux chocs. Le PVC n’est pas conseillé pour les grandes vérandas. Côté esthétique, la véranda en PVC n’égale pas les autres modèles.

La véranda en aluminium est la plus utilisée. L’alu est compatible avec toutes formes d’architectures et ne requiert pas de traitement particulier. Seul bémol, son isolation thermique laisse à désirer en hiver. Il est intéressant de privilégier une construction fiable pour éviter ce risque. Encore plus si votre projet est de l’utiliser comme une véritable extension.

La véranda en fer forgé est la version la plus haut de gamme. Elle est employée sur les bâtisses anciennes qui renvoient un cachet unique et intemporel. Un traitement antirouille est de mise pour éviter les risques de corrosion.

Définir son budget

Choisir sa véranda revient souvent à investir dans un modèle qui correspond au budget à allouer. Entre vos attentes, vos envies et la réalité du marché, l’écart peut être important. Le choix des matériaux et la superficie de la véranda impactent directement avec le tarif. Une véranda en PVC est trois fois moins chère qu’une véranda en acier. Une véranda en aluminium ou en bois se trouve entre les deux. Il est important aussi de bien choisir le professionnel qui va s’atteler à la pose. Assurez-vous de disposer de devis différents afin de détecter le meilleur rapport qualité et prix.

Les démarches administratives

Dans la majorité des cas, la construction d’une véranda doit être conforme à une autorisation des services d’urbanisme de votre commune. Les documents nécessaires pour valider votre projet sont : un permis de construire ou une déclaration préalable. Pensez toujours à déclarer cette nouvelle pièce de votre maison à votre compagnie d’assurance.

Laisser un commentaire