Agence immobilière

La Bretagne, un marché immobilier attractif en 2020

La Bretagne représente l’une des régions de France, où il fait bon vivre en 2020. De nombreuses villes bretonnes font partie des communes les plus appréciées des Français pour leur qualité de vie. Acheter une maison ou un appartement est un moment important dans la vie d’un ménage. Cet achat immobilier représente un premier pas pour se constituer un patrimoine immobilier. Grâce à un marché immobilier stable et une offre de biens large, investir dans la pierre en Bretagne est intéressant en termes de rentabilité à long terme ou pour préparer sa retraite avec l’achat d’une résidence secondaire.

Pourquoi la Bretagne attire les acquéreurs

La région de Bretagne présente plusieurs atouts qui favorisent l’achat d’un bien immobilier. Avec le déploiement de la ligne à grande vitesse entre Paris et Rennes, la Bretagne se situe à moins de 2h de train de la capitale. De plus, la région a mis en place un plan de déploiement du réseau de fibre optique pour connecter toutes les communes d’ici 2026. Actuellement, 30 % de la région est connectée à la fibre optique. La Bretagne devient plus attractive pour les Franciliens à la recherche de nature et qui souhaitent faire du télétravail.

Avec des taux d’emprunts qui restent intéressants en cette période post-confinement, il existe de bonnes opportunités d’investissement dans l’immobilier en Bretagne. Pour les investisseurs, des villes comme Rennes, Vannes, Lorient et Brest sont intéressantes pour les petites surfaces (studio, 2 – 3 pièces).

De par son attractivité touristique, acheter une maison au bord de la mer ou la campagne qui sera mise en location saisonnière, peut être une solution idéale pour avoir un pied-à-terre en Bretagne et préparer sa retraite.

Pour Pierres et Mer, agence immobilière en Bretagne, spécialisée sur le littoral, “on constate un intérêt grandissant des acquéreurs pour la Bretagne depuis plusieurs années. La recherche d’une vie au calme dans un environnement entre mer et campagne attire les acquéreurs. La difficulté du moment est de contenir les attentes des vendeurs dans les limites du possible avec une offre de biens à la vente qui se réduit. Les communes de Carnac, Quiberon, Concarneau, Le Conquet, Perros-Guirec et Saint-Malo sont des destinations appréciées des Français pour les vacances en Bretagne et sont par conséquent des zones très recherchées pour acheter une résidence secondaire afin de réunir les amis ou la famille. Le concept de la maison familiale au bord de mer est toujours apprécié par les Français.”, explique Loïc Boilevin.

Les opportunités du marché breton

Trouver la perle rare demande cependant du temps. Les acquéreurs devront se montrer patients pour trouver le bien coup de cœur. Les acquéreurs doivent ainsi avoir des dossiers de financement solide ce qui facilitera leur réactivité lorsqu’ils auront trouvé le bien qui correspond à leurs attentes. Les prix sont actuellement stables depuis de 2 ans après une longue période de baisse. Pour s’installer à moindres frais, mieux vaut opter pour l’une des nombreuses maisons néo bretonnes des années 1970 et 1980, à 300.000 euros pour 120 mètres carrés en bon état. Le marché immobilier en Bretagne offre bien sûr des opportunités d’achat pour ceux prêts à vivre à la campagne ou qui ne sont pas effrayés par les travaux. De nombreuses longères ou propriétés de caractères sont disponibles à la vente, mais nécessitent des travaux de rénovation.

Pour les amoureux de la mer, les petites maisons de pêcheur sous les 300 000 € sont très rares. Il faut compter des budgets supérieurs à 500 000 € pour avoir une maison vue sur mer. Dans le marché de l’immobilier de prestige en Bretagne, il y a des opportunités avec des biens de qualité avec des environnements exceptionnels, mais il faut avoir des budgets supérieurs à 1 200 000 €.

Laisser un commentaire