Architecture : pont en bois
Architecture

Bois : constructions et projets architecturaux

A l’heure actuelle, de nombreux projets de construction utilisant le bois voient le jour. Ce matériau écologique, dont l’empreinte carbone est faible et qui peut être revalorisé en fin de vie, s’intègre dans une démarche de développement des territoires urbains.

Les enjeux de la construction bois

Alors que l’aménagement des milieux urbains fait partie des enjeux les plus importants du XXIe siècle, le bois s’avère être un matériau de choix. En effet, il permet aux villes de taille intermédiaire de se distinguer face aux grands pôles économiques et bassins d’emploi.

Le bois est en effet un matériau qui s’ancre parfaitement dans la dynamique de transition écologique en cours. On lui reconnaît en effet la capacité à transformer des paysages urbains classiques en espaces de vie plus verts et aérés. Ce matériau est également propice à la construction de structures bois invitant à la convivialité.

Autant de raisons pour les communes intermédiaires d’adopter le bois pour leurs projets architecturaux, tant en matière d’aménagement que de mobilier urbain, voire d’infrastructures collectives. Les structures en bois s’inscrivent en effet dans la démarche d’un mode de vie plus sain et écologique.

Quels projets de construction ?

De nombreuses constructions architecturales intégrant tout ou partie de bois sont projetées ou voient le jour dans de multiples pôles urbains. Mobilier écologique nouvelle génération, aménagements urbains variés et infrastructures publiques durables sont amenées à se démocratiser.

Mobilier urbain

L’utilisation du matériau bois pour la conception de nouveaux éléments de mobilier urbain intervient alors que de récentes études ont permis de faire ressortir les caractéristiques essentielles attendues par le grand public.

Le bois permet ainsi de maîtriser les coûts de conception et fabrication du mobilier urbain, dans un contexte de réduction budgétaire et de diminution des contributions de l’Etat.

Également, ce matériau permet de créer des équipements de mobilier urbain qui reflètent les attentes sociétales en matière de développement durable et de diminution de l’empreinte carbone. En effet, le bois dispose d’une faible empreinte carbone, est une matière recyclable et dont la fin de vie peut être valorisée.

Aménagements urbains : la mobilité avant tout

Le bois est également au cœur des réflexions sur les aménagements urbains et équipements liés à la mobilité des usagers. En effet, la part de modes de transport en commun ainsi que celle des transports doux a fortement augmenté par rapport à la proportion d’usagers circulant en voiture.

Aussi de nombreux projets de construction impliquant l’intégration du bois comme matériau principal ou secondaire font leur apparition. Qu’il s’agisse de projets de grande envergure comme la rénovation ou l’agrandissement de gares ferroviaires, ou d’aménagements plus locaux, comme le design de nouveaux ponts et passerelles dédiés aux piétons et modes de transport doux, le bois s’impose de plus en plus dans les projets d’urbanisme.

Infrastructures publiques culturelles et sportives

Le retard de la France en matière d’accueil du public pour les manifestations sportives et culturelles est une réalité que le pays s’efforce de combler. Malgré l’inauguration de récents projets, les capacités d’accueil ne sont toujours pas suffisantes pour permettre la réalisation des événements sollicités.

Aussi divers projets d’infrastructures publiques culturelles et sportives, dont la conception fait la part belle au bois, s’inscrivent aujourd’hui dans les enjeux du territoire. Ces constructions favorisent également le lien social et le développement économique de pôles potentiellement défavorisés, tout en abolissant les frontières entre ville et banlieue.

Laisser un commentaire