chambre
Décoration, Maison

Comment séparer une chambre sans faire de travaux ?

La surface d’une chambre à coucher individuel démarre le plus souvent autour de 9 m², celle d’une chambre parentale débute généralement à partir de 12 m². Néanmoins, certains appartements et demeures, notamment dans l’ancien, affichent des dimensions bien plus importantes. Une marge intéressante pour les propriétaires qui peuvent envisager une pièce supplémentaire à faire valoir sur leur bien. Les locataires bénéficient quant à eux d’une plus grande flexibilité si le foyer venait à s’agrandir ou à changer ses habitudes avec l’installation d’un poste de travail par exemple. Et ces deux profils, propriétaires et locataires, ont tout intérêt à considérer des solutions de séparation moins coûteuses et plus simples à mettre en place.

 

Utiliser un jeu de rideau adapté

Les rideaux opaques et transparents permettent de satisfaire les exigences de différentes configurations. Le principal défi à relever lors de la séparation d’un espace existant est celui de la luminosité. Si l’espace scindé en deux donne lieu à un nouvel espace privé de lumière naturelle, la pose de rideaux opaques devra être complétée d’un jeu de rideaux transparents ou semi-opaques, laissant passer une partie de la lumière en journée.

L’installation repose sur des rails de rideaux pour plafond aux dimensions de la pièce à séparer. Les fabricants proposent pour cela toutes sortes de rails : cintrés pour des lignes incurvées ou en voûte, conception adaptée aux rideaux lourds, rail d’angles… Ces différents modèles permettent de répondre à plusieurs situations en tenant compte des chemins de circulation possibles depuis la porte et les ouvertures.

 

Poser des portes ou panneaux coulissants

Sur le même principe, il existe des rails adaptés au déplacement de parois rigides. Celles-ci peuvent être plus ou moins transparentes selon les matériaux retenus. Elles peuvent même offrir des qualités thermiques et phoniques supplémentaires entre les deux nouvelles pièces. Le verre est un matériau envisageable sur des systèmes coulissants. Toutefois, doit être posé sur des rails spécialement conçus pour le maintien des matériaux plus fragiles.

 

Placer du mobilier de séparation entre deux espaces

Le mobilier de séparation permet d’investir du même coup dans un élément de séparation et un meuble de rangement. Dans les habitations où les placards font défaut, la paroi amovible pourra effectivement servir d’armoire supplémentaire. Mais si le logement offre déjà des rangements en nombre suffisant, les étagères du meuble pourront accueillir divers éléments de décoration et ainsi participer pleinement à la création de différentes atmosphères dans les deux pièces.

 

Installer des paravents et cloisons amovibles dans la chambre à coucher

Le paravent est une cloison amovible, particulièrement légère et régulièrement employée en séparation pour sa simplicité et son coût accessible en entrée de gamme. Ces dispositifs remplissent avant tout une fonction d’isolation visuelle, et font très peu pour le confort acoustique ou thermique.

Les rideaux, les panneaux coulissants et les paravents présentent l’avantage d’optimiser la surface exploitable après la séparation. En revanche, la pose d’un meuble séparateur demande des mesures préalables afin d’assurer que les deux nouvelles chambres puissent rester suffisamment spacieuses après l ‘opération.