salon moderne
Maison

Comment choisir un petit climatiseur discret ?

Les petits climatiseurs sont des appareils amovibles et peu encombrants qui s’adaptent principalement aux usages d’appoints. Encore surnommés climatiseurs mobiles, il est facile de les installer dans les endroits les plus contigus, et constituent d’excellentes alternatives aux climatiseurs muraux. Le choix idéal dépend principalement de la fréquence d’utilisation, de la puissance, des options de confort et des indicateurs de performances. Découvrez dans cet article, comment analyser ces différents facteurs.

Un climatiseur mobile monobloc ou split ?

Il existe une grande variété de petits climatiseurs. Vous avez le choix entre un modèle monobloc, split, une clim de fenêtre ou même un petit climatiseur de caravane.

Le climatiseur mobile monobloc est le plus répandu sur le marché. On y retrouve l’ensemble des fonctions de climatisation, regroupées en une seule unité. L’évacuation de l’air chaud est effectuée via une gaine flexible au diamètre compris entre 100 et 150 mètres. Celle-ci se glisse dans une bouche d’évacuation aménagée dans un mur, ou dans l’entrebâillement d’une fenêtre.

En plus d’être pratique et peu encombrant ce type de climatiseur est moins cher et simple d’utilisation. Mais il est surtout conseillé pour les besoins de rafraîchissement temporaire (quelques jours seulement par an). Pour une utilisation en continu, optez pour un climatiseur mobile split. Ce type de climatiseur est plus onéreux et nécessite des travaux d’installation plus poussées. Mais il a le mérite de fournir de meilleurs résultats en termes de productivité. Il se compose de deux unités reliées par des gaines flexibles.

L’unité extérieure contenant le condensateur et le compresseur, achemine l’air frais tandis que l’unité intérieure contenant l’évaporateur et la console de commande se charge de l’évacuation de la chaleur. Ce module a aussi l’avantage d’être plus silencieux (seul l’unité extérieure produit du bruit).

Vous gagnerez aussi à regarder du côté des climatiseurs mobiles réversibles. Ainsi, votre intérieur pourra être rafraichi pendant l’été et réchauffé durant l’hiver.

La puissance idéale pour le climatiseur mobile

La puissance idéale pour obtenir de bons résultats, dépend en grande partie de la superficie de la pièce à rafraîchir. Si vous optez pour un appareil sous-dimensionné par rapport à vos véritables besoins, il fonctionnera en surrégime. Ce qui occasionnera une plus grande consommation en énergie électrique pour une productivité assez moyenne.

Pour trouver la puissance adaptée à votre local, comptez environ 100 Watts/m2. Ainsi, un local d’une superficie comprise entre 40 et 50 m2 aura besoin d’une puissance comprise entre 4.000 et 5.000 KW.

Indicateurs de performance

Vous devez prêter une grande attention aux indicateurs de performance marqués sur l’étiquette du climatiseur lors de son achat. Il faudra se concentrer en particulier sur :

  • La consommation horaire en énergie électrique (KW/h)
  • La puissance frigorifique (KW/h)
  • Le niveau de sonorité (décibels)
  • La classe énergétique globale de « A (très économique » à « G (énergivore) » ou de A+++ à D.
  • L’efficacité frigorifique saisonnière (SEER) classé également de la meilleure à la moins bonne (A+++ à B).

Si le climatiseur mobile est réversible, vous noterez également

  • La puissance calorifique (KW/h)
  • La consommation d’énergie pour une heure de chauffage (en KW/h)
  • Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) définissant ses performances en mode chauffage (De A+++ à A).

Les options de confort pour finir

Les climatiseurs mobiles ne proposent pas les mêmes options de confort. En fonction de vos besoins, il faudra vérifier si votre climatiseur est équipé de programmateur intégré permettant de différer le départ ou les cycles de climatisation. Certains climatiseurs proposent un pilotage à distance grâce à une connectivité à Internet.

Si votre climatiseur est livré avec des filtres, il vous permettra de purifier l’air en la débarrassant des mauvaises odeurs, de la poussière et des bactéries. Cette humidification peut se faire à l’aide de filtres au charbon actif, de filtres électrostatiques ou d’ions négatifs générés en grande quantité. On parle dans ce dernier cas, d’ionisation de l’air. Les modèles les plus avancés dans ce registre vous proposent même des fonctions de déshumidification de l’air.

Au reste, la plupart des climatiseurs mobiles embarquent :

  • Une télécommande permettant de les piloter sans avoir à se déplacer
  • Un mode ventilation leur permettant d’agir comme un simple ventilateur
  • Une option silence (encore appelée Quiet mode, Sleep mode ou Mode nuit selon le modèle). Ce mode réduit la puissance du climatiseur et son niveau sonore de façon progressive qui descend en deçà de 20 dB.

Laisser un commentaire